Je m’appelle Rohan Arora.

Je partage mon histoire parce que je crois que les soins de santé universels devraient être accessibles et abordables pour toutes les personnes vivant avec des maladies non transmissibles.

Visual Diary

17 septembre 2021

Diagnostic de diabète et dettes

À 21 ans, on m'a diagnostiqué à tort un diabète de type 2, alors que je vivais avec un diabète auto‑immun latent de l'adulte. Faute de traitement approprié, au cours des trois années suivantes mon pancréas a cessé de produire de l'insuline, jusqu'à ce que je sois admis à l'hôpital avec une glycémie de 636, un taux très grave. Je me suis rendu dans un hôpital privé en raison de l'urgence de mon état, car les hôpitaux publics locaux sont mal organisés et peu hygiéniques. Bien que j'aie une assurance maladie, on m'a dit qu'une couverture complète n'était pas prévue pour les maladies préexistantes. Sans emploi et devant payer 70 % de mes factures d'hôpital, je savais que pour avancer, je devais me remettre à la fois de la maladie et des dettes.

Entry 1.jpg

PHOTO PRISE À L'HÔPITAL LORSQU'ON M'A DIAGNOSTIQUÉ UN DIABÈTE EN 2009 ET QUE J'AI DÛ PAYER DES FACTURES D'HÔPITAL.

Visual Diary

17 septembre 2021

Insuline = Vie = Argent

L'insuline est une hormone, produite par le pancréas, qui contrôle la quantité de glucose dans le sang. Comme mon pancréas a cessé de produire de l'insuline, je dois m'en injecter plusieurs fois par jour. L'insuline est le sixième liquide le plus cher au monde. Pourtant, à l'instar d'autres fournitures pour diabétiques, elle n'est pas couverte par l'assurance médicale en Inde. Mon coût de la vie a considérablement augmenté car je dois payer 4 000 roupies (53 dollars US) par mois pour l'insuline, que j'achète dans une pharmacie privée. Outre l'insuline, les autres fournitures, notamment les aiguilles, les stylos injecteurs et les dispositifs de surveillance du glucose en continu, me coûtent 6 000 roupies (80 dollars) par mois.

entry2_0.jpg

L'INSULINE EST LE 6ÈME LIQUIDE LE PLUS CHER AU MONDE ET N'EST PAS COUVERTE PAR L'ASSURANCE MÉDICALE EN INDE.

Visual Diary

17 septembre 2021

Prise en charge et préoccupations de la communauté

Grâce à la Blue Circle Diabetes Foundation (BCDF), j'ai rencontré des personnes vivant avec le diabète dans toute l'Inde et j'ai appris que le coût des soins était une préoccupation commune. Les médicaments et les fournitures doivent être payés de leur poche, l'assurance nationale ne couvrant que partiellement les frais d'hospitalisation. L'insuline gratuite est disponible dans les hôpitaux publics, mais l'insuline la plus recherchée (la plus rapide) est souvent indisponible. En outre, comme cette insuline n'est pas fabriquée localement, nous sommes soumis à des augmentations de prix imprévisibles. L'inflation a également entraîné une hausse des prix, et de nombreuses personnes réutilisent désormais les injections et les aiguilles au‑delà de ce qui est recommandé, afin d’économiser de l'argent.

entry3.jpg

PHOTO PRISE LORS DE L'ÉVÉNEMENT « RUN FOR DIABETES 2020 » ORGANISÉ PAR LA BLUE CIRCLE DIABETES FOUNDATION ET LES HÔPITAUX CHELLARAM.

Visual Diary

17 septembre 2021

Sensibiliser

Les confinements dus au coronavirus en Inde ont provoqué un stress important chez de nombreuses personnes vivant avec le diabète. J'ai participé à une initiative de la BCDF d’assistance téléphonique appelée « The Buddy Project Helpline », dans le cadre de laquelle j'ai été formé, avec 10 bénévoles vivant avec le diabète, à fournir un soutien psychosocial de base et un accompagnement du diabète, dans plusieurs langues. Un diabète non contrôlé et des facteurs de stress externes augmentent le risque de troubles mentaux tels que la détresse liée au diabète (les symptômes comprennent le stress, l'anxiété et la dépression). Grâce à la ligne d'assistance, j'ai appris les difficultés d'accès aux services psychosociaux, en particulier dans les zones reculées. La plupart des habitants des petites villes ne peuvent pas se payer des séances privées et il est difficile de trouver des services de santé mentale offerts dans les langues locales, dans les établissements publics.

app44_0.jpg

CETTE PHOTO DONNE UN APERÇU DU « BLUE CIRCLE BUDDY PROJECT », UNE LIGNE D'ASSISTANCE TÉLÉPHONIQUE OÙ MOI‑MÊME ET 10 AUTRES PERSONNES VIVANT AVEC LE DIABÈTE AVONS ÉTÉ FORMÉS POUR FOURNIR UN SOUTIEN PSYCHOSOCIAL DE BASE ET UN ACCOMPAGNEMENT EN MATIÈRE DE DIABÈTE DANS PLUSIEURS LANGUES.

Visual Diary

17 septembre 2021

Plaidoyer en faveur d'une couverture sanitaire universelle pour les MNT en Inde

Le prix des médicaments et des produits pour le diabète a augmenté. Il n'existe pas d'assurance maladie abordable et complète pour les personnes vivant avec le diabète. L'Inde, bien qu'elle soit un géant pharmaceutique, ne fabrique pas d'insuline de qualité à un prix abordable. L'Inde souffre également d'un manque de ressources et d'accès à des soins de santé mentale abordables.

« J'appelle le ministère indien de la Santé à : subventionner le coût des médicaments contre les MNT ; intégrer le diabète, la santé mentale et les autres MNT dans les régimes d'assurance maladie ; et travailler à l'intégration des MNT dans la couverture sanitaire universelle pour tous. »

entry5.1.jpg

LES MÉDICAMENTS DONT ONT BESOIN LES PERSONNES VIVANT AVEC DES MNT DEVRAIENT ÊTRE ABORDABLES ET DISPONIBLES POUR TOUS.

Carnets MNT


Je partage mon histoire pour faire en sorte que les traitements, la prise en charge et l'accompagnement soient abordables pour toutes les personnes vivant avec des MNT en Inde. Je souhaite assister à la réalisation de la CSU, y compris pour toutes les MNT, dans mon pays.

Rohan Arora, expérience vécue de diabète, Inde

À PROPOS DES CARNETS MNT

Les Carnets MNT utilisent des approches multimédia riches et immersives pour partager un vécu afin de susciter le changement, en utilisant un format de discours public.

Découvrez les Carnets MNT

Visuel iconRobert Onyango

Robert Onyango

Visuel iconAmber Huett-Garcia

Amber Huett-Garcia

Visuel iconLinh Nguyen Ha

Linh Nguyen Ha

Audio iconOmar Abureesh

Omar Abu Reesh

Visuel iconMirriam Wakanyi

Mirriam Wakanyi

Texte iconJohn Gikonyo

John Gikonyo

Texte iconSamuel Kumwanje

Samuel Kumwanje

Audio iconLiz  Owino

Liz Achieng Owino

Visuel iconMazeda Begum

Begum Mazeda

Visuel iconGloria Haro

Gloria Haro

Visuel iconKatherine Berkoh

Katherine Berkoh

Texte iconJean Marie Blaise Migabo

Jean Marie Migabo

Visuel iconRohan Arora

Rohan Arora

Texte iconAdjo Rose Lankou

Adjo Rose Lankou

Le thème actuel est

Accessibilité financière de la prise en charge des MNT et couverture sanitaire universelle

Consulter les Carnets