L’Agenda ghanéen du plaidoyer des personnes vivant avec des MNT

L’Agenda ghanéen du plaidoyer des personnes vivant avec des MNT cristallise les recommandations de plus de 100 personnes vivant avec de nombreuses MNT différentes pour améliorer la prévention et la maîtrise des MNT au Ghana.

The Ghana Advocacy Agenda of People Living With NCDs

L’Agenda ghanéen du plaidoyer des personnes vivant avec des MNT

PubliéMar 2019

AuteurNCD Alliance

Description

En novembre 2018, 106 personnes vivant avec des MNT, dont des aidants, provenant de huit régions ghanéennes, ont participé à une consultation en ligne visant à recueillir des informations directes sur leurs principales priorités, difficultés et recommandations, ainsi qu’à amplifier le rôle des personnes vivant avec des MNT dans la lutte contre ces maladies au Ghana.

Par la suite, 111 personnes vivant avec des MNT, des membres de l’Alliance ghanéenne sur les MNT, des représentants du ministère ghanéen de la Santé et des services de santé ghanéens, des parlementaires, des responsables de l’autorité des aliments et des médicaments et d’autres acteurs des MNT, se sont réunis les 14 et 15 novembre lors d’un atelier de deux jours intitulé « Garantir une approche axée sur les personnes dans la lutte contre les MNT au Ghana », organisé à Accra par l’Alliance ghanéenne sur les MNT, en partenariat avec l’Alliance sur les MNT. L’atelier, dont certaines séances étaient exclusivement réservées aux personnes vivant avec des MNT, a permis d’exprimer les besoins et les priorités et de formuler des recommandations sous la forme de « demandes » clés de plaidoyer.

En décembre 2018, l’Alliance ghanéenne sur les MNT a facilité la création d’un groupe de travail qui a résumé les dialogues issus de l’atelier dans un avant-projet d’Agenda ghanéen du plaidoyer des personnes vivant avec des MNT, approuvé par l’ensemble du groupe de personnes vivant avec des MNT. Les demandes de plaidoyer ont été structurées en quatre grands domaines d’action : droits de la personne et justice sociale ; prévention ; traitement, prise en charge et accompagnement ; et participation significative.


Les décideurs doivent écouter les personnes vivant avec des MNT afin de bien comprendre les événements actuels et ce qui doit être fait. "

Défenseur Notre vision, notre voix, Ghana

Exploiter l’agenda national du plaidoyer pour accélérer les progrès en matière de MNT

Depuis le lancement de l’Agenda ghanéen du plaidoyer en 2019 et grâce aux voix des personnes vivant avec des MNT comme pivot central, l’Alliance ghanéenne sur les MNT en a fait un outil de mobilisation communautaire et de plaidoyer. L’Agenda ghanéen du plaidoyer a jeté les bases de l’appel de l’Alliance ghanéenne sur les MNT en faveur d’une lutte renforcée contre ces maladies dans le pays, d’une augmentation des taxes sur les produits mauvais pour la santé afin de financer le régime national d’assurance maladie, et de l’intégration des MNT dans les régimes de couverture sanitaire universelle. L’Agenda ghanéen du plaidoyer a également favorisé la formation de réseaux communautaires de personnes vivant avec des MNT. La mobilisation des médias traditionnels et des réseaux sociaux a amplifié les voix et les témoignages des personnes vivant avec des MNT, notamment au sein des communautés.

Image
Lancement de l’Agenda ghanéen du plaidoyer le 4 mai 2019
Caption
Lancement de l’Agenda ghanéen du plaidoyer le 4 mai 2019

Tout au long de la pandémie de COVID-19, l’Alliance ghanéenne sur les MNT s’est faite l’écho des préoccupations et des demandes spécifiques des personnes vivant avec des MNT, notamment dans un courrier adressé au Président de la République du Ghana, en avril 2020. Plusieurs « demandes » prioritaires y étaient détaillées, ainsi que des recommandations plus générales sur le renforcement de la lutte contre les MNT pendant et après la pandémie de COVID-19. À l’approche des élections présidentielles de décembre 2020, l’Agenda ghanéen du plaidoyer à été présenté à plusieurs candidats, dont le président sortant, Nana Akufo-Addo.